Transition : Débat sur l’avant-projet de la loi électorale

Transition : Débat sur l’avant-projet de la loi électorale

Les principales innovations portent sur l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE), le scrutin proportionnel et le bulletin unique

L’ouverture de l’atelier d’échanges sur l’avant-projet de la loi électorale avec les partis politiques, la société civile et les ordres professionnels s’est tenue hier au Centre international de conférences de Bamako sous la présidence du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga et la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée des Réformes politiques et institutionnelles, Mme Fatoumata Sékou Dicko.

Durant deux jours, les acteurs politiques, contrôleurs, observateurs et citoyens praticiens du processus électoral examineront l’avant-projet de loi électorale en vue de son amélioration et de sa consolidation. Ce texte intègre comme innovations phares, entre autres, la création de l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE), l’instauration du scrutin proportionnel pour plus d’équité et le bulletin unique pour impacter significativement le coût des élections.

Il convient de souligner que l’Autorité indépendante reprend, à son compte et de manière renforcée par endroits, les attributions ainsi que les pouvoirs de gestion, de contrôle et de supervision conférés par l’actuelle loi électorale au ministère de l’Administration territoriale, à la Délégation générale aux élections et à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

……..LIRE LA SUITE SUR https://www.lessormali.com/

Ahmadou Kanta

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.