Sanctions de la CEDEAO : Vers une levée !

Le médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, Good Luck Jonathan est arrivé à Bamako, le vendredi dernier pour renouer avec le dialogue.

Dès son arrivée, il a entamé, comme d’habitude, des rencontres avec les acteurs dont le Président de la transition, chef de l’État, le colonel Assimi Goïta. Lors de la rencontre avec le colonel Goïta, le médiateur de la CEDEAO et sa délégation ont proposé un chronogramme électoral.

Selon des sources dignes de bonne foi, un rapprochement des deux camps s’annonce. La Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO) aurait fait une proposition de 12 mois, l’Algérie, 16 mois et  les autorités maliennes 20 mois.

A titre de rappel,  pays notre vit sous un embargo imposé par les Chefs d’états de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest depuis 2 mois.

Source22 Septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.