Nouveau projet de loi électorale : Les prémices d’une contestation électorale

Sur proposition du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politiques et institutionnelles, le conseil des ministres a adopté le mercredi, 24 novembre 2021, un nouveau projet de loi électorale. Dans la foulée, plusieurs partis l’ont rejeté. Ils dénoncent « une absence d’inclusivité autour de son adoption ». Des résultats, issus des élections faites sur la base de cette loi, si celle-ci est adoptée à cet par le Conseil national de la Transition (CNT), ne seront pas acceptés par ces partis politiques. Comme on voit, il y a les germes d’une contestation électorale.

Mali Vitrine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.