Marimantia Diarra, nouveau président de l’Adema-PASJ : « Je déclare solennellement notre soutien à la transition… »

Le professeur Marimantia Diarra a été élu président du parti des abeilles, l’Alliance pour la démocratie au Mali Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema-PASJ), pour un mandat de 5 ans. Il dirige ainsi un bureau de 89 membres élu lors du 6ème congrès de ladite formation politique.

Le professeur Marimantia Diarra est le nouveau président du parti des abeilles. Il dirige un bureau exécutif de 89 membres. Abdoul Karim Konaté dit Empé, Adama Sangaré, Maire du District de Bamako, Assarid AG Imbacarouane, Moustaphe Dicko… sont respectivement les 1er, 2ème, 3ème et 4ème vice-président du comité exécutif. L’ancien ministre de l’Économie numérique et de la Communication, Yaya Sangaré est le nouveau secrétaire général du parti.
Qui est donc le nouveau président de l’Adema ?
Né à Diaman, dans le Cercle de Diéma en 1948, Marimantia DIARRA est professeur d’enseignement supérieur de classe exceptionnelle. Ancien Secrétaire général de l’Adema-PASJ et ancien 3ème vice-président du parti. Il a également été Directeur général du Projet de Gestion des Ressources Naturelles(PGRN) du Mali de janvier 1993 à décembre 2002 ; Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé du Plan de 2002 à 2004 ; vice-président du Comité national du crédit de 2002 à 2007 ; membre suppléant de la Conférence des Ministres chargés des Finance de la zone franc d’octobre 2002 à septembre 2007 ; Gouverneur suppléant pour le Mali pour plusieurs organismes internationaux de 2002 à 2007 ; ministre du Plan et de l’Aménagement du Territoire du Mali de Mai 2004 à septembre 2007. Président du Conseil d’administration de la Banque Commerciale du Sahel (BCS-SA) depuis septembre 2008 ; Représentant du président de la République et président du Conseil de surveillance du Millénium Challenge Account-Mali (MCA-Mali) depuis 2O09
Le soutien de l’Adema à la transition
Dans son intervention, le nouveau président de l’Adema-PASJ a salué tous ses devanciers et tous les militants de l’Adema pour les efforts fournis.
Il a, par ailleurs, affirmé le soutien de son parti à la transition. « Je déclare solennellement notre soutien à la transition, transition qui, va permettre l’organisation d’élection paisible…», a-t-il indiqué.
Par ailleurs, la question de la participation du parti aux assises nationales de la refondation ont été évoquées, selon des indiscrétions, lors des débats. « Lors des débats, certains membres du parti ont estimé qu’il ne faut pas faire la politique de la chaise vide dans le cadre des Assises nationales de la refondation. Ces militants ont estimé qu’il faut participer et donner les propositions du parti lors de ces assises. Mais comme l’Adema est dans une coalition : le cadre d’échange, la question sera abordée au sein de cette coalition. Et après le parti prendra une position », a-t-on appris d’une source proche du parti des abeilles.

SourceLe Pays

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *