MAHAMAT SALEH ANADIF sur les élections au MALI « Les élections ne peuvent pas se tenir en février, c’est clair mais… »

Sur la chaine Africanews, l’ancien patron de la Minusma et le Représentant du Secrétaire général de l’Onu en Afrique de l’Ouest et dans le Sahel, Mahamat Saleh Anadif, s’est prononcé sur la tenue des élections au Mali. Il reconnait que c’est impossible de les tenir en février mais de proposer un autre chronogramme.

« Nous croyons qu’avec les dernières mesures qui ont été prises, notamment à l’endroit du Mali, espérons qu’une solution soit toujours trouvée. Quand je vois le dernier développement au niveau du Mali, je crois qu’ils ont pris au sérieux les décisions de la Cédéao et qu’ils vont s’acheminer vers une sortie de crise.Je connais que c’est très facile de faire bouger la fibre nationaliste dans ces genres de choses au tant j’estime qu’il relève de la sagesse qu’on écoute plutôt la Cédéao et qu’on essaie de déconnecter le chronogramme qui va aboutir. Nécessaire, ça ne peut pas se faire en février, c’est clair mais il est extrêmement important que les autorités maliennes puissent avoir la sagesse et l’intelligence de proposer quelque chose pour que les Chefs d’Etat de la Cédéao puissent s’y pencher ».

Source: Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *