Préparatifs coupe du monde 2022 : Les Aigles ne rassurent pas

A deux mois de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022, l’équipe nationale du Mali n’inspire pas confiance en raison des contreperformances qu’elle enchaine. En effet, les Aigles du Mali ont bouclé leur série de matches amicaux comme ils l’avaient commencée par une défaite le mardi 15 juin en s’inclinant face aux Aigles de Carthage de la Tunisie (1-0).

Jamais qualifiée à une phase finale de Coupe du monde, l’équipe nationale du Mali brûle d’impatience de goûter aux délices de cette plus grande compétition footballistique mondiale. En héritant d’un groupe visiblement abordable composé de l’Ouganda, du Kenya et du Rwanda pour la première phase éliminatoire, l’on pensait les Aigles du Mali en voie de connaitre enfin  leur moment de gloire. Mais à l’allure des choses, l’espoir commence à être brisé à cause des mauvaises prestations de la sélection nationale notamment face à des adversaires sérieux.

En matches préparatoires desdites éliminatoires, l’équipe a été incapable de gagner le moindre match. En 3 matches disputés, le bilan des Aigles est assez maigre : 2 défaites, 1 nul. Les Aigles ont perdu leur première rencontre (1-0) contre les Fennecs d’Algérie, fait match nul (1-1) contre les Léopards de la R.D Congo avant de tomber à nouveau face aux Aigles de Carthage de la Tunisie  (1-0). Lors de ces 3 rencontres, ils ont encaissé 3 buts (dont 1 but à chaque match) et marqué un seul but.

A deux mois de la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 prévue pour septembre, l’équipe nationale du Mali n’inspire pas confiance en raison des contreperformances qu’elle enchaine. Pour cause¸ les Aigles du Mali ont bouclé leur série de matches amicaux comme ils l’avaient commencée par une défaite le mardi 15 juin en s’inclinant face aux Aigles de Carthage de la Tunisie (1-0).

Au Stade de Radès, les poulains du sélectionneur Mohamed Magassouba ont essuyé leur 2e défaite en 3 matches disputés. Face à la Tunisie, le Mali a tenu bon jusqu’à la 90’ avant de craquer  sur un but d’Anis Slimane. Il est important de signaler que le Mali a  joué en infériorité numérique durant une grande partie du match après l’expulsion de son attaquant El Bilal Touré (32’) pour cumul de cartons et de son défenseur central, Boubacar Kiki Kouyaté dans le temps additionnel (90+3), toujours pour cumul de cartons.

Avec ce maigre bilan de 0 victoire en 3 matches pour  un but marqué, Mohamed Magassouba doit tirer tous les enseignements de ces 3 matches amicaux pour pouvoir remettre son équipe  sur  les bons rails en vue de bien aborder les éliminatoires contre l’Ouganda à Bamako en septembre prochain.

Source: Mali- Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *