Gao: Hommage aux victimes de la répression de 2016.

Hier lundi 12 juillet 2021, la population de Gao est sortie pour rendre hommage aux victimes de la violente répression de la manifestation du 12 juillet 2016, qui avait fait quatre morts, et exprimer leur colère par rapport au traitement qui leur a été réservé dans les mises en place des structures de la mise en œuvre de l’accord d’Alger et la mise en place des organes de la transition.

Comme ils étaient sortis le 12 juillet 2016 contre la mise en place des autorités intérimaires avec des bandeaux rouges sur la tête, les jeunes de Gao étaient dans la rue ce lundi pour rendre hommage à leurs camarades tués et blessés il y a cinq (5) ans.

Les manifestants ont fait le tour de la ville pour obliger les différents services étatiques et ONG à arrêter le travail, réclament l’ouverture d’une enquête indépendante sur la répression sanglante de 2016. En plus de cela, la fédération des organisations de résistance civile de Gao ( FORC-G), la coordination des mouvements de l’inclusivité (CMI) et la coordination des de mouvements et forces patriotiques de résistance (CMFPR) demandent non seulement à être représentées de façon équitable dans les structures de la mise en œuvre de l’accord d’Alger mais aussi au sein des organes de la transition en cours. Aussi, ces mouvements demandent l’intégration dans l’armée de leurs membres qui avaient été désarmés en faveur du DDR. Mais ce n’est pas tout, la FOR -G et alliées ont fait d’autres réclamations parmi lesquelles : le démarrage de des travaux du tronçon Gao-Sevaré ou encore la reprise des escortes militaires pour la sécurisation des usagers dudit tronçon.

SourceMalijet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *